La CGSP (secteurs Admi et AMIO) a signé le protocole d’accord concernant la convention sectorielle 2013-2016 dans la fonction publique wallonne.

 

Même si le volet quantitatif ne répond pas pleinement à nos attentes, force est de constater que cette convention sectorielle se révèle particulièrement positive sur de nombreux points.

 

Citons entre autres :

Le maintien de l’assurance soins de santé aux mêmes conditions que celles prévues actuellement pour le travailleur et sa famille ainsi que toutes les autres politiques existantes + octroi d’un ½ temps complémentaire au service social de la région wallonne pour la gestion des dossiers relatifs aux accidents du travail ;

 

Mesures en faveur de l’emploi statutaire :

  • élargissement des conditions de l’article 119 quater afin de permettre à un contractuel engagé à durée indéterminée, lauréat d’une épreuve SELOR, d’être nommé sur l’emploi qu’il occupe,
  • prise en charge par le Gouvernement wallon du surcoût budgétaire de la statutarisation lorsque le taux de statutaires à atteindre dans les OIP (fixé dans le cadre du GT « emploi ») est atteint,
  • intégration des tâches auxiliaires de nettoyeuses/techniciennes de surface dans la liste des métiers du Code de la fonction publique wallonne ;

 

Formalisation des processus de licenciement des contractuels ;

Suppression du rang D4 dans le Code de la Fonction publique wallonne (ce qui signifie en pratique un relèvement du salaire de base) ;

Elaboration d’un nouveau statut scientifique qui prévoit des épreuves de recrutement plus adaptées aux profils scientifiques ;

Last, but not least, réduction du temps de travail pour les membres du personnel de 60 ans et plus (de niveau C et D exerçant un métier pénible) avec embauche compensatoire.

 

Ces éléments – et d’autres encore – rencontrent en effet très largement le cahier revendicatif déposé par les organisations syndicales représentatives.

 

Téléchargez la convention sectorielle ici : convention-sectorielle-2013-2016