Les services publics sont à bout de souffle, mais pas les travailleurs !

 

Après la « Rage Parade » à Mons lors de la journée de grève des services publics le 22 avril 2015 où 4 fonctionnaires ont défilé en cage dans les rues de Mons en signe de protestation contre la décision de non remplacement de 4 fonctionnaires sur 5.

Après la « Rage Résistance » le 29 avril 2015 sur le front de Jurbise où des camarades faussement armés ont mené la résistance face aux idées de droite et ont organisé un barrage filtrant sur la N56.

Après la « Rage toxique » lors de la manifestation du secteur fédéral à Bruxelles le 7 mai 2015 où le monstre toxique de la pension mixte (mi publique/mi privée) a pu être éradiqué.

Après le « Rage combat de boxe » lors de la manifestation du secteur à Namur le 28 mai dernier, où la droite fédérale et la gauche wallonne n’ont pu mettre KO les services publics sur un ring de boxe.

 

Voici le moment du « Rage Trekking » une marche de militants sur la route de Bruxelles.

 

C’est à l’initiative de camarades de la régionale de Mons, sous l’organisation de Laurent Dufrasne, secrétaire régional adjoint de l’interrégionale de l’Ouest, que plus d’une trentaine de militants ont parcouru les rues de Wallonie pendant trois jours pour se rendre au Parlement fédéral et « reprendre possession » du Palais de la Nation.

Partis de Mons le mardi 9 juin, ils ont rejoint le même jour Soignies où un débat fut organisé en présence de représentants du PS, du CDH, d’Ecolo et du PTB. Le MR ayant décliné l’invitation…

Ils se sont rendus le lendemain à Tubize pour une séance « plein-air » (barbecue) la veille de la séance plénière du Parlement.

Et c’est finalement le jeudi 11 juin, que nos vaillants et vigoureux camarades sont arrivés à Bruxelles sur le coup de midi. Une délégation de 10 camarades a été reçue par l’ensemble des représentants du groupe PS de la Chambre au sein même des murs du Palais de la Nation.

C’est enfin l’ensemble des randonneurs qui ont pu assister (au balcon et fermement entourés par la police militaire…) à la séance plénière de la Chambre.

Après cette séance, c’est les jambes ankylosées, les pieds remplis de cloches mais le souffle haletant et le cœur vaillant qu’ils ont repris le chemin de la maison pour un repos plus que mérité.

C’est une vingtaine de kilomètres par jour à une moyenne de plus de 5km/heure qu’ils auront réussi cet exploit, afin de porter un message clair à nos représentants politiques et à tous les citoyens qu’ils ont croisé sur leur route durant ce périple :

« Non les services publics ne s’essoufflent pas et nous en sommes la preuve ! ».

En effet, dans une démocratie digne de ce nom, les services publics sont les seuls garants d’une véritable répartition des richesses et d’une véritable équité entre les citoyens.

Bravo à tous ces valeureux camarades …

Décidément ils font, à nouveau, la preuve que nous ne sommes pas prêts d’être à bout de souffle et à baisser les bras face aux mesures d’austérité que les « bien-pensants » tentent de nous imposer !

Voir la vidéo ici : https://vimeo.com/130529747

Retrouvez le programme de la Rage Trekking ici : communiqué de presse – Rage Trekking