Ce 13 mai 2015, le Ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, recevait les organisations syndicales pour négocier une dernière fois le dossier des « Pensions » de la Police intégrée.

 

La CGSP estime que la proposition de fonction adaptée et la période de non-activité préalable à la pension est INSUFFISANTE pour le personnel !

 

La CGSP estime que cette proposition va :

        engendrer de nouvelles discriminations et injustices,

        créer une instabilité sur le régime des pensions de la police intégrée puisque cette mesure est transitoire,

        va générer un sentiment d’insécurité de la fonction de cadre administratif et logistique au sein de la Police intégrée,

        Empêcher la valorisation des années de non-activé.

De plus, nous ne disposons d’aucune garantie sur le financement des mesures préconisées et nous émettons nos plus grandes inquiétudes quant à  l’impact de celles-ci sur les pouvoirs locaux.

C’est pourquoi la CGSP Admi-ALR-LRB a décidé de remettre un PROTOCOLE DE DESACCORD sur les propositions formulées par le Ministre de l’Intérieur pour les raisons susmentionnées.