Les métiers « en pénurie »… Souvent avancés par la droite et le patronat comme un problème majeur et le révélateur d’un manque de formation voire de motivation des demandeurs d’emploi.

Mais les sans emploi sont-ils réellement en cause ? N’existerait-il pas d’autres raisons pour expliquer que certains emplois ne trouvent pas « preneurs » ? Quels liens entre offres d’emploi, facteurs discriminants et métiers en pénurie ?

Téléchargez ici l’étude de la Cellule Lutte Contre les Discriminations (CLCD), du CEPAG et de la FGTB wallonne :

http://www.fgtb.be/-/metiers-en-penurie-et-elements-discriminants