Lu pour vous dans La Libre Belgique de ce 21 août 2015 :

 » Une étude de la Creg met en évidence l’échec de la libéralisation du secteur pour le consommateur.

Entre 2007, année de la libéralisation totale du marché énergétique belge, et 2014, le prix final au consommateur de l’électricité a augmenté en moyenne de 20,78 % pour un client domestique belge, ressort- il d’une étude publiée jeudi par la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (Creg).

Pour le gaz, le prix final au consommateur a augmenté, en moyenne, de 27,90 % pour un client domestique. Pour le client domestique, le prix final au consommateur a ainsi augmenté, en moyenne, de 133,08 euros/an (+26,54 %) en Flandre, de 114,07 euros/an (+ 18,93 %) en Wallonie et de 52,68 euros/an (+9,00 %) à Bruxelles. Cette hausse est surtout attribuable à l’augmentation des tarifs de distribution; le prix de la composante énergie étant resté relativement stable (-0,91 % en Flandre, +4,90 % en Wallonie et +4,15 %, à Bruxelles). »

 

La conclusion du jour : Libéralisation, piège à…