Depuis son entrée en fonction, le gouvernement a pris de nombreuses décisions toujours au détriment des travailleurs, des pensionnés, des malades et des demandeurs d’emploi. Depuis deux ans et demi, il nous a infligé un saut d’index, la hausse de la TVA sur l’électricité, la pension à 67 ans, la flexibilité des horaires de la loi Peeters, la chasse aux malades de longue durée…

Le front commun syndical a donc remis son bulletin à l’élève Michel. Résultat : recalé !

Découvrez la suite ici.