Ce vendredi 17 février, EPSU, l’Association européenne des services publics, organise une action à Bruxelles afin de défendre les droits syndicaux au Libéria.

L’objectif est de mettre la pression sur le gouvernement du Libéria afin qu’il reconnaisse le rôle des syndicalistes libériens dans le domaine de la santé.

Cette action est coordonnée au niveau international, puisque des actions similaires à celle de Bruxelles vont se dérouler à Sao Paulo, Genève, Johannesburg, Nairobi, Tokyo, Washington et New-York, devant le siège des Nations-Unies.

A Bruxelles, le rassemblement des syndicats européens est prévue à 9 heures au siège d’EPSU, rue Joseph II à Bruxelles. Le cortège se rendra ensuite devant l’Ambassade du Libéria, rue Archimède.