Selon le Bureau du Plan, maintenir les travailleurs plus longtemps au travail entraîne une diminution de moitié des coûts du vieillissement. Les principales raisons seraient le relèvement de l’âge de la pension et la limitation de l’accès aux possibilités de sortie. Le Ministre des Pensions – et ce gouvernement – peut donc bomber le torse.

Sur le terrain, nous sommes toutefois confrontés à une toute autre réalité.

Découvrez ici le communiqué de presse de la FGTB : Communiqué FGTB Coût du vieillissement – le Ministre des Pensions croit encore…