Manifestation du secteur non marchand – secteurs privé et public – à Namur ce 28 avril Le Gouvernement wallon, particulièrement sourd, doit faire un pas en avant

AFFICHE secteur 28 AVRIL

Ces derniers mois, les travailleurs du secteur non marchand –privé et public- ont tenu plusieurs actions et manifestations afin de réclamer la conclusion d’un nouvel accord social et que des moyens soient mis à disposition pour y parvenir. Malgré ces appels répétés, les gouvernements (dont le gouvernement wallon) n’ont toujours pas donné de signal budgétaire concret permettant de croire à la conclusion d’un vrai accord. Les travailleurs sont déterminés à faire entendre leurs revendications : ils manifesteront une fois de plus à Namur ce 28 avril.

Des négociations qui font du ‘sur place’

Dans les secteurs du non marchand, les accords sociaux sont négociés de manière pluriannuelle. Syndicats, employeurs et gouvernements prennent dans ce cadre des dispositions en matière de conditions de travail et de rémunération. Ces dernières années, les mesures d’austérité à répétition ont empêché la conclusion de tout accord social. Une situation intenable pour les travailleurs qui, depuis plusieurs années, réclament une amélioration de leurs conditions de travail. Plusieurs actions et deux manifestations nationales se sont tenues à Bruxelles. Elles ont permis d’accoucher d’un calendrier de négociations et de faire démarrer les discussions en vue d’un nouvel accord social. Mais sur une base insuffisante, puisque les gouvernements ne se disent toujours pas prêts à libérer du budget pour le secteur. Trois pas en avant, trois pas en arrière…

Les organisations syndicales représentatives, tant du secteur non marchand privé que du secteur public, ont le sentiment de ne pas être prises au sérieux. Des conditions de travail de qualité sont indissociables d’un service de qualité dans le secteur non marchand. Pour les syndicats, des mesures portant sur trois thèmes essentiels doivent nécessairement faire partie de l’accord social : plus d’emplois, plus de pouvoir d’achat ainsi qu’un travail et une vie de qualité. Ce n’est pas avec une enveloppe vide qu’on pourra aboutir à des avancées sérieuses sur ces éléments.

Une manifestation à Namur pour faire un pas en avant

Les travailleurs du secteur non marchand – privé et public- manifesteront à Namur ce 28 avril en matinée. Ils appellent le gouvernement wallon à faire un pas en avant et à dégager du budget en vue d’un accord social. Les responsables syndicaux ont notamment sollicité une entrevue avec plusieurs représentants du gouvernement wallon (Paul Magnette, Maxime Prévot et Eliane Tillieux).

 

 

* * *

La manifestation a rassemblé quelque 3.000 personnes. Les travailleurs du secteur public Admi étaient présents en nombre (1/3 des participants).

Malgré cette belle mobilisation – tant dans les chiffres que dans la forme -, l’entrevue avec les Ministres Prévot et Tillieux laisse un goût aux représentants syndicaux du secteur public puisque les ministres n’avaient pas de mandat du gouvernement wallon pour négocier une enveloppe budgétaire spécifiquement dédicacée aux travailleurs du secteur public.

Il nous incombe donc de tout mettre en oeuvre pour d’obtenir des moyens financiers lors du prochain conclave budgétaire wallon prévu à la mi-mai.

 

Découvrez ici les photos de l’action.
Action soins de santé Namur 28042017