À l’instar des années précédentes, le RJF (Réseau pour la Justice Fiscale) et le FAN (Financieel Actie Netwerk) organisent un « Tax Justice Day », la journée pour une fiscalité juste. La FGTB est membre de ces réseaux et s’est jusqu’ici toujours jointe aux actions. Cette journée d’action s’inscrit également dans le cadre du plan d’action.

L’objectif est de faire contrepoids face au très libéral « Tax Freedom Day », un concept (trop) largement abordé dans les médias. Il s’agit de la journée où le Belge a payé tous ses impôts pour cette année. « A partir de ce jour seulement, il travaille pour son propre compte », selon la pensée sous-jacente.

Le Tax Justice Day veut souligner l’importance des impôts. Les impôts sont une source importante de revenus pour l’Etat, qui peut ainsi financer son service collectif dans l’intérêt de l’ensemble de la population.

 

Le RJF (Réseau pour la Justice Fiscale) et le FAN (Financieel Actie Netwerk) organisent dès lors leur 5e Tax Justice Day le vendredi 28 mai 2015.

 

Thème du Tax Justice Day : Stop à la fraude fiscale, à l’évasion fiscale et au démantèlement progressif de l’administration fiscale ! Pour une justice fiscale.

 

Cette année, l’accent sera mis sur la lutte contre la fraude fiscale, l’évasion fiscale et les économies au sein des services fédéraux, et plus spécifiquement au sein du service Finances. Offshoreleaks, Luxleaks, Swissleaks… Autant de scandales fiscaux récents qui nous rappellent que les personnes fortunées et les entreprises continuent à cacher leur argent par le biais d’entreprises offshore et de comptes secrets dans des paradis fiscaux. Dans le cas de la banque HSBC seulement, 3000 contribuables belges fortunés ont éludé 6 milliards EUR. Tout cela continue à faire de la Belgique un paradis fiscal pour les plus fortunés : ni cadastre, ni impôt sur la fortune, pas de taxe sur les plus-values boursières. Pour les entreprises : les intérêts notionnels et les « rulings »…

Le chemin vers une fiscalité juste commence donc par un renforcement des administrations fiscales. Les autres revendications du RJF/FAN sont tout aussi nécessaires pour éradiquer ces inégalités : mesures visant à promouvoir la transparence fiscale et la collaboration entre les pays, taxe sur les transactions financières (TTF) qui lutte efficacement contre la spéculation, etc.

 

Cette année, le RJF (Réseau pour la Justice Fiscale) et le FAN (Financieel Actie Netwerk) ont imaginé une action symbolique originale : au rez-de-chaussée de la Tour des Finances sera installé un bureau de recrutement virtuel de personnel pour le SPF « Justice fiscale », afin de combattre l’évasion fiscale et la fraude. Il s’agit bien évidemment de sensibiliser l’opinion publique.

L’action sera annoncée dans la presse et des milliers de dépliants seront distribués le 28 mai (au matin) dans les gares SNCB les plus importantes du pays.

 

Découvrez le tract de la FGTB ici : Tract FGTB – Cinquième Tax Justice Day – 28 mai 2015