Ce mercredi 27 mai, la CGSP Admi a organisé plusieurs actions symboliques dans les hôpitaux publics de Wallonie pour réclamer un refinancement des soins de santé et une revalorisation des métiers. Des actions à Malmédy, Liège, Huy, Seraing, Namur, Charleroi, Mons, Chimay… entre colère et recueillement.

Nous avons entendu les récentes paroles de la Première Ministre Sophie Wilmès et de la Ministre de la Santé Maggie De Block, mais les paroles ne suffisent plus. Le personnel attend des actes ; la CGSP Admi attend désormais un agenda rapide de concertation !

Parmi les nombreuses actions, les travailleurs du secteur public de la santé se sont réunis en assemblée générale sur les parkings ou ont observé une minute de silence en mémoire des victimes du COVID19 (patients et collègues).

Ces actions avaient pour objectif de rappeler au gouvernement fédéral son engagement à entamer une concertation sociale. Le retrait des deux arrêtés royaux que nous contestions est un premier pas. Maintenant nous attendons les rendez-vous, le gouvernement doit fixer un agenda pour la concertation sociale.

Celle-ci aura pour objectifs : un refinancement de la sécurité sociale et donc des soins de santé, le recrutement de personnel dans les hôpitaux, une amélioration des conditions de travail ainsi qu’une revalorisation des fonctions et des barèmes du personnel du secteur.

Soyons clairs : nos actions pourraient se durcir si la concertation ne démarre pas au fédéral.

Cette vidéo est un hommage à nos collègues des soins de santé.